AG UFR: Goyo Zoumanigui appelle à une marche « sans précédent » mardi

goyo-zoumanigui.jpg
Spread the love

L’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de ce samedi, 07 décembre 2019, a été présidée par le vice-président du parti, Bakary Goyo Zoumaningui. Dans son intervention, il a invité les militants à sortir mardi répondre à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), pas sans tenter de justifier cette série de manifestations par un besoin d’être suivi à l’international.

«Ces marches du FNDC ont un impact terrible en faveur de notre combat contre toute tentative de changement de la constitution», a souligné le vice-président Goyo. Aujourd’hui, dit-il, beaucoup de pays s’interrogent réellement sur ce que le président de la Guinée veut faire.  Et les bailleurs de fonds dont nous parlons, poursuit-il,  ne veulent pas du tout qu’il y ait des crises en Afrique parce que quand la crise devient majeure, ce sont ces bailleurs de fonds qui sont obligés de se mobiliser pour venir en aide, soit pour nous apporter de l’aide alimentaire soit même pour envoyer des militaires pour s’interposer.

«Ce que nous faisons-là c’est pour que l’opinion internationale soit informée. Les marches du FNDC sont connues dans le monde entier.  Conséquemment, nous vous invitons, le mardi qui vient comme dans le passé, dans la discipline, de prendre part à cette marche, cette marche démocratique, cette marche de liberté pour une marche sans précédent», a sollicité l’opposant.

Selon Badra Koné, récemment sorti de prison, lui et tous les autres leaders du FNDC dont Abdourahamane Sanoh, Bill de Sam,
Ibrahim Diallo, Sékou Koundouno, Elie Kamano vont prendre part à cette marche.

Alpha Amadou Diallo

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :