Alpha Sila Bah condamne:-« Les autorités gouvernementales doivent pouvoir circuler librement partout…,surtout au Foutah »

Spread the love

L’attaque du cortège du Premier ministre à Labé et la barricade érigée devant la délégation officielle qu’il conduisait à la sortie de la ville de Dalaba, ne laissent pas indifférent le député et leader Alpha Ibrahima Sila Bah. Président du parti PGRP et ressortissant de la ville de Dalaba, par ailleurs fondée par ses parents, l’honorable Alpha Ibrahima Sila Bah s’est exprimé à travers une déclaration pas sans se montrer particulièrement touché par ces actes qui n’honorent pas la région foutanienne.

Lisez !

Consterné par l’accueil qui a été réservé au Premier ministre lors de sa mission au Foutah. Je dis HALTE à l’escalade de violence en Guinée; HARO à ceux qui veulent faire du problème politique guinéen un problème ethnique. Ceux-là sont les vrais ennemis de la République car, enfourcher l’ethnicité comme cheval de bataille pour se hisser au pouvoir, c’est nous conduire vers un CHAOS généralisé.

Notre bataille n’est pas ethnique, c’est la bataille contre la mal gouvernance, pour l’instauration de l’état de droit; pour l’égalité et la justice pour tous, le respect des droits humains, la bataille contre la pauvreté qui reste aujourd’hui le met le plus partagé par les guinéens de tous les bords.

Nous ne voulons pas d’anarchie en Guinée; les autorités gouvernementales doivent pouvoir circuler librement partout en Guinée, surtout au Foutah, terre d’accueil et d’hospitalité.

Nous ne voulons pas de guerre civile. Nous savons ce qui s’est passé en Sierra Leone, au Liberia, en côte d’Ivoire, et au Rwanda. Nous invitons toute la classe politique à plus de sens de responsabilité pour un dialogue honnête pour sortir notre pays de l’impasse dans laquelle nos politiciens nous ont menés, consciemment ou inconsciemment .

Apprécions notre diversité et unissons-nous pour bâtir une Guinée unie et solidaire.

 

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :