cellule ufdg

Cellou Dalein Diallo a réagi suite à la sortie du président guinéen

Alors que l’actuel chef de l’Etat ne transige pas quant à sa volonté de doter son pays d’une nouvelle constitution, et qu’il n’exclut pas d’être candidat à la présidentielle d’octobre, son principal opposant prévient qu’ils empêcheront cette « prise d’otage du pays ».

« Ce soir, Alpha Condé n’a fait que confirmer ce que les Guinéens savent et refusent : son référendum truqué qui doit lui permettre de changer la Constitution pour se maintenir au pouvoir. Rien de nouveau ! Mais nous empêcherons cette prise d’otage illégale du pays ! », a réagi Cellou Dalein Diallo avant de conclure par hastag #Amoulanfé.

Cette réaction de Cellou Dalein Diallo intervient alors que le FNDC appelle à des manifestations les 12 et 13 février pour justement essayer de barrer la route au projet du président Condé. Plus de trente personnes ont été tuées dans cette lutte depuis le mois d’octobre.