Coronavirus : Alpha Condé se fâche encore, mais les médecins guinéens s’en foutent

alpha-condé-et-medecin.jpg
Spread the love

A plusieurs reprises, le président de la république de guinée à convoquer les médecins guinéens pour explication, mais rien n’est fait, les médecins restent eux-même, ils ne changeront jamais, ils ne connaissent que l’argent rien d’autres que l’argent.

Voici ce que le président de la république avait déclaré par visioconférence.

“Pour que tous les cas suspects soient surveillés, si on doit augmenter le nombre des surveillants. On vous a dit qu’il y’a des médecins disponibles. On vous a envoyé 350 en médecine. Ils ont non seulement leurs spécialités mais vous avez aussi des spécialistes en médecine communautaire de 2 à 3000 personnes. Ce sont des gens qui ont d’expériences quand-même dans le soin communautaire. Ils peuvent s’adapter. Quand cette maladie touche la population, tous les médecins peuvent participer, doivent pouvoir participer. Beaucoup se sont plaints mais je lai dit aussi, pourquoi ils sont pas allés se présenter ? En France, il y’a même les retraités sont revenus. Qu’est-ce qui vous empêche d’appeler les autres? On va en faire quelque chose d’un petit groupe. Non ! Tous professionnels qui veulent travailler doivent s’associer à vous. Chacun n’a pas le même rôle. On peut renforcer la surveillance. Les médecins sont les mieux placés pour communiquer mais pour ça, il faut qu’ils viennent chez vous. Pourquoi ? Il faut écrire un thème très simple de communication qu’on communique dans les Radios. Ils savent, même les gens qui ne sont pas médecins à partir de là, ils savent comment communiquer. Maintenant, il faut que tout le monde vienne chez vous pour valider. Pourquoi ? C’est cette bureaucratie qui nous tue. Donc je veux que ces questions soient claires. D’abord comment nous allons renforcer la communication en associant tous ceux qui peuvent en commençant par le corps médical que ça soit médecin ou infirmier etc? Deuxièmement comment nous allons renforcer la surveillance de façon sérieuse pour qu’on s’assure que personne ne va échapper? Troisièmement comment nous allons renforcer notre capacité de teste pour qu’on puisse faire beaucoup de tests et qu’on attend pas 48 heures à l’attente de leurs résultats? Et quatrièmement, nous avons des structures qui ont été confectionnées pendant l’Ebola. Pourquoi on utilise pas ces structures ? Voilà des questions concrètes auxquelles je veux des réponses”.

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :