Coronavirus aurait été fabriqué dans un laboratoire à Wuhan construit par les français

wuhan-2.jpg
Spread the love

Des officiels américains auraient alerté plusieurs fois sur les mesures de sécurité insuffisantes au sein d’un laboratoire chinois. Une enquête est ouverte.

C’est une question qui brûle les lèvres de beaucoup. Les Chinois ont-ils laissé s’échapper ce nouveau coronavirus d’un laboratoire ? Les États-Unis n’excluent pas que le coronavirus à l’origine de la pandémie qui a déjà tué plus de 137 000 personnes dans le monde provienne, bien que d’origine naturelle, d’un laboratoire chinois à Wuhan, et évoquent une “enquête” pour faire toute la lumière.

“Nous menons une enquête exhaustive sur tout ce que nous pouvons apprendre sur la façon dont ce virus s’est propagé, a contaminé le monde et a provoqué une telle tragédie”, a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo sur la chaîne Fox News. Le nouveau coronavirus est soupçonné d’être apparu fin 2019 dans un marché en plein air de la ville chinoise de Wuhan, où sont vendus des animaux exotiques vivants.

Les experts ont découvert qu’il était proche d’un virus présent chez des chauves-souris, qui aurait muté et se serait transmis à l’une des espèces vendues sur le marché, d’où le virus aurait ensuite contaminé des humains. L’animal intermédiaire n’a pas été identifié avec certitude. Coup sur coup, deux médias américains ont toutefois rapporté ces derniers jours des informations qui ouvrent une autre piste.

Une “fuite” involontaire?

Selon le Washington Post, l’ambassade des États-Unis à Pékin, à la suite de plusieurs visites à l’Institut de virologie de Wuhan, avait alerté à deux reprises, il y a 2 ans, le département d’État américain sur les mesures de sécurité insuffisantes dans ce laboratoire qui étudiait les coronavirus chez les chauves-souris.

Surtout, Fox News rapporte que “plusieurs sources”, dont la chaîne ne précise pas la nature, pensent désormais que l’actuel coronavirus émane de ce même laboratoire. A la différence de plusieurs thèses complotistes largement démenties par les experts, selon lesquelles il aurait pu s’agir d’un agent pathogène créé par les autorités chinoises, voire d’une arme bactériologique, ce média conservateur américain évoque un virus naturel, étudié dans le laboratoire.

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :