Double scrutin en guinée : vers des sanctions internationales ciblées (Mediapart)

onu.jpg
Spread the love

L’article du site mediapart apparu le 22 mars 2020, nous informes que des sanctions ciblées seront bientôt annoncée vers des personnalités haut placés de l’état, des ministres et des hommes d’affaires.

Quelles personnalités dans le collimateur ?

C’est désormais LA question sur laquelle planchent les fonctionnaires internationaux de façon concertée.
Plusieurs dirigeants politiques et militaires sont actuellement sous enquête ; il s’agit notamment de : Malick Sankhon, le DG de la CNSS, Damaro Camara, le Général Bourema Condé, le Colonel Baffoe, Fabou Camara, le Directeur Général de la DPJ, Mohamed Diané, le Ministre de la Défense ou encore le Premier ministre Kassory Fofana.

Au niveau des acteurs économiques soupçonnés de soutenir Alpha Condé et même directement l’organisation du double scrutin, il y a le propre fils du Président, le célèbre Alpha Mohammed Condé. Certains dirigeants du secteur minier pourraient aussi être inquiétés comme le milliardaire d’origine libanaise Fadi Wazni dont l’entreprise SMB Mining vient d’obtenir de l’Etat les blocs 1 et 2 du gisement Simandou.

Lisez l’article :

https://blogs.mediapart.fr/blandine-leger/blog/220320/double-scrutin-conteste-en-guinee-vers-des-sanctions-internationales-ciblees

 

scroll to top