Election en guinée : Selon Kassory Fofana le retrait de l’OIF est un coup dure

Kassory-fofana.jpg
Spread the love

Kassory fofana le premier ministre guinéen était l’invité de RFI et il a declaré que le retrait de l’OIF est coup dure pour les élections législatives et référendum constitutionnel en guinée. lisez plutôt sa déclaration.

Peut-être que c’est un coup dur mais nous sommes surpris par la décision parce que la francophonie avait un travail technique à faire, ce travail était accompli entièrement pour cette phase en tout cas. Bon, c’est un coup dur certainement parce que c’est une surprise pour nous. Pour nous, tout allait bien aux dires du chef de mission de la francophonie et de toute l’équipe que j’ai personnellement reçue à mon bureau à l’issue de la mission parce qu’il ne s’agissait pas d’un travail d’audit mais il s’agissait d’une assistance technique pour le nouveau logiciel que la CENI a acheté, nouveau logiciel d’une performance reconnue aujourd’hui à travers l’Afrique et dans le monde que la CENI a acheté pour précisément la transparence des opérations électorales en Guinée », a-t-il expliqué chez nos confrères de radio France internationale.

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :