Election meurtrière en Guinée : Après la France c’est autour de Royaume uni de condamner les exactions

Boris-Johnson-et-Alpha-Condé-à-Londres.jpg
Spread the love

Les élections référendaires et les législatives du 22 mars 2020 font réagir plusieurs pays de l’union européenne notamment la France et le royaume uni vient de monter au créneau pour appeler aux dialogues et aux respect de droit de l’homme et surtout de faire la lumière sur toutes les tueries.

“Attristé par les morts en Guinée dimanche. Le Royaume Uni prie le Gouvernement Guinéen de veiller à ce que les décès fassent l’objet d’une enquête appropriée. Nous encourageons toutes les parties à engager un dialogue constructif, à s’abstenir de la violence et à protéger la démocratie”, a déclaré James Duriddge, le ministre en charge des questions africaines du gouvernement Britannique.

scroll to top