Publicités

En Guinée pour avoir le courant, il faut manifester et tout cassé “ça paie”

TRANSFO-559x375-1.jpg
Spread the love

L’exemple le plus illustrant, ces sont les habitants de matoto dans le quartier Khatibaya qui ont manifestés pour avoir le courant électrique et en moins de 24h, l’EDG les avait installé un transformateur électrique neuf.

Quelques heures après les violences survenues à Khabitaya dans la commune de Matoto, les responsables de la société électricité de Guinée (EDG), ont procédé à l’installation d’un transformateur neuf pour clamer les ardeurs des populations.

C’est sous une fine pluie d’ailleurs que les techniciens de l’entreprise EDG ont commencé la pose du nouveau transformateur du quartier.

A noter qu’au cours de ces échauffourées, plusieurs personnes ont été blessées. Les citoyens pointent à cet effet, la responsabilité des forces de l’ordre déployées sur place dans la matinée pour maintenir l’ordre.

Publicités
scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :