FEGUIFOOT/Alpha Condé tacle Antonio et sa bande:-« vous avez trahi le peuple de Guinée »

bantama-alpha-condé-681x453-1.jpg
Spread the love

Le siège du COCAN 2025 a été inauguré ce mercredi 18 décembre 2019 à Conakry. Il est situé en plein cœur de Kaloum, à la cité des chemins de fer, à l’immeuble Siguiri. La cérémonie inaugurale a été présidée par le président Alpha Condé.

Ce dernier a bien saisi l’occasion pour décidément régler ses comptes avec les dirigeants du football guinéen.

Du fiasco du syli national à la CAN Egypte 2019

Lors de la dernière CAN en Egypte la Guinée n’a pas été à la hauteur des attentes. Elle a déçu tant sur le terrain qu’en dehors avec des histoires d’arnaque au sein du staff technique. Une situation que le chef de l’Etat ne semble pas digérer. «…L’année 2019 n’a pas été une année qui soit à l’honneur du football guinéen. L’image que vous avez donnée en Egypte n’est pas digne de vos prédécesseurs», dit-il.

De la disqualification du Syli cadet au mondial 2019 au Brésil

Bien avant la CAN des seniors, celle des cadets a fait couler d’encres et salives. En plus de perdre ses médailles arrachées en Tanzanie, la sélection des moins de 17 ans a été disqualifiée pour le mondial au profit du Sénégal pour « falsification de dossiers administratifs » de deux joueurs. Une autre mauvaise image qu’Alpha Condé a rappelé. «Même nos cadets qui ont été en finale, ont été disqualifiés par la faute des dirigeants. Donc, nous devons dire la vérité aux responsables du football guinéen. Vous avez trahi le peuple de Guinée parce qu’il y a une crise au sein de la fédération. Le peuple de Guinée adore le football et le football unit tous les Guinéens, les plus vieux aux plus jeunes. Tout le monde est fier de voir des exploits, mais les dirigeants n’ont pas été à la hauteur », dit Alpha Condé.

Rectifier le tir en réussissant à organiser la CAN 2025

Avec tous ces fiascos, force et de reconnaître que l’image du football guinéen a été écorchée. Alpha Condé en  appelle à la responsabilité des autorités sportives pour que le mal soit réparé.

 «J’espère qu’ils vont se rattraper et que d’ici la Coupe d’Afrique des Nations de 2025, nous aurons une équipe guinéenne en finale. Vous devez vous rattraper car, tout le monde sait que quand le Hafia jouait ou le Syli national, même les citoyens des pays où ils jouaient les acclamaient parce qu’on disait qu’ils étaient des Brésiliens. Je suis témoin de cela parce que j’ai assisté à un match à Abidjan. La Guinée a un passé glorieux tant au niveau de la culture que du football. Si nous sommes en train de réhabiliter la culture, il est temps aussi que les dirigeants réhabilitent le football … » a conclu le président Condé.

Alphonse 

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :