Grève-Aboubacar Soumah annonce des arrestations dans ses rangs et durcit le ton

aboubacar-soumah.jpeg
Spread the love

Le bureau exécutif du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a tenu son assemblée générale ce samedi à son siège  à Donka.

Aboubacar Soumah, secrétaire  général du SLECG, s’est félicité de la « réussite de la grève enclenchée le jeudi 9 janvier dernier sur toute l’étendue du territoire national ». Le secrétaire général du SLECG a condamné « l’arrestation de certains directeurs d’écoles par les autorités en charge de l’éducation pour avoir observé le mot d’ordre de grève ».

Pour Aboubacar Soumah, la grève reste maintenue jusqu’à ce que des propositions concrètes soient présentées par le gouvernement. «La grève reste maintenue et tant que des propositions ne seront pas faites, les lignes ne vont pas bouger», a  lancé le leader du SLECG
« Au Mali, au temps du président  ATT,  le gouvernement construisait plus de 3.000 logements par an. Chez nous ici à Kipé on s’attendait à ce qu’ils construisent des logements sociaux pour les travailleurs mais malheureusement les bâtiments qu’ils ont construits  là-bas c’est pour les milliardaires. Au lieu de construire des logements sociaux sur les domaines de l’Etat, ils construisent des hôtels.  Regardez la cité douane qui est là, les bâtiments qui sont là-bas coûtent des millions(…) Chaque fois on nous promet qu’ils vont construire des logements pour les travailleurs. Comment peuvent-ils nous divertir par ces promesses-là. C’est pour cela que nous avons demandé à ce qu’on nous paye les 8.000.000 fg pour que chacun puisse se débrouiller», a souligné le syndicaliste.

Barry Bantignel ( 666086697)

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :