Gréve : l’USTG annonce une grève illimitée à partir du mardi 21 janvier

USTG-guinée.jpeg
Spread the love
Ouvert jeudi, 16 janvier 2020, le procès d’une dizaine d’enseignants membres du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLEECG), arrêtés à Conakry  s’est poursuivi ce vendredi 17 janvier au Tribunal de première instance de Mafanco.
Poursuivis pour menaces, injures publiques, coups et blessures volontaires et violences, le procureur a requis 6 mois de prison pour sept d’entre eux et la relaxe pour d’autres.
Suffisant pour que le Secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG)-centrale syndicale à laquelle appartient le SLECG-rougisse et tape du poing sur la table. Présent au tribunal, Abdoulaye Sow a menacé de déclencher une grève à partir du 21 janvier. Car, selon lui, la place du syndicaliste n’est pas la prison.
A noter que les débats ont été clos dans ce procès, l’affaire mise en délibérée et renvoyée au 22 janvier pour le verdict. En attendant, le premier secrétaire général du SLECG et dix autres syndicalistes, retournent en prison où ils sont logés depuis près d’une semaine.
scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :