Publicités

Insécurité: Aya Diawara (RTG) «punie» par un faux policier, sa voiture partiellement endommagée

Spread the love

C’est impuissante que la responsable du desk culture de la télévision nationale a vu un faux policier monter sur le capot de sa voiture et donner un coup briseur au para-brise. La scène violente s’est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi 09 novembre 2019, aux environs de 21 heures.

Beaucoup d’usagers de la route à Conakry, capitale guinéenne, sont témoins de scènes où, à la place d’agents de la police nationale, des jeunes incontrôlés régulent la circulation routière. Le phénomène est visible quasiment à tous les grands carrefours de Conakry. Encore plus aux heures de pointe.

Si cette action peut être citoyenne et salutaire, elle n’est pas sans inconvénients pour les bénéficiaires. Manque de professionnalisme, brutalité… la liste est longue.
Aya Diawara, célèbre présentatrice de l’émission Parade, a payé les frais de ce laisser-faire du gouvernement qui fuit ainsi sa responsabilité et laisse des bandes incontrôlées prétendre réguler la circulation.

Au carrefour KPC, pour ceux qui connaissent bien l’axe Kipé-Lambangny, la responsable du desk culture de la télévision nationale a eu du mal à y croire.
Lorsqu’un jeune, au beau milieu de la route a intimé au chauffeur de notre consœur de s’arrêter et que ce dernier a semblé « violer la règle », la sanction n’a pas tardé.

Le jeune se précipite sur le capot et brise d’un coup de pied le para-brise de la jolie voiture de notre Aya nationale. Alors, suivra une scène d’insultes entre le conducteur et le « faux policiers ». Pendant ce temps, la voiture, garée au milieu de la route, renforce l’embouteillage.  Lorsque nous quittions les lieux, deux gendarmes étaient arrivés et tentaient de « traiter le problème ».

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

Publicités
scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :