Kankan : La mosquée du l’Imam nanfo Diaby saccagée Pour avoir dirigé ses prières en Maninka

Mosquée-Nanfo.jpg
Spread the love

Ce lundi 13 juillet 2020, la mosquée que l’imam controversé avait construite à l’intérieur de son domicile au quartier Bordeaux, où il priait quotidiennement avec ses adeptes en langue maninka, a été saccagée par des habitants en colère.

L’imam et ses compagnons effectuent les cinq prières de l’Islam en langue maninka et non en arabe (comme le recommande la religion). Et cela, malgré les avertissements de la ligue islamique préfectorale.

Selon nos informations, au moment de la destruction du lieu, ses femmes et ses enfants qui ont été trouvés sur place, ont été momentanément enfermés dans une de ses maisons.

Nanfo Ismaïla Diaby et plusieurs de ses adeptes qui n’entendent revenir à la raison, sont pour le moment incarcérés, à la suite d’une plainte de la ligue islamique de Kankan.

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :