Publicités

Kaporo-rails et autres: «Ce n’est pas de gaieté de cœur que l’Etat casse»-(Ministre)

Kourouma-ville-681x454-1.jpg
Spread the love

Guinée-Dans le cadre du traditionnel passage des ministres devant les journalistes pour présenter le bilan du régime actuel, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire était en conférence de presse lundi à Conakry.

Ibrahima Kourouma a dû plusieurs fois répondre à des questions teintées de condamnation portant sur les différentes casses de maisons à Kaporo rails et ailleurs, par lesquelles il s’est illustré au gouvernement.

«Ce n’est pas de gaieté de cœur que l’Etat casse. On ne vient pas casser parce que ça nous fait plaisir», se défend le ministre. Selon lui, on casse pour deux raisons dont la première est pour sécuriser la population des inondations et autres dégâts liés à l’occupation ou la construction anarchique.

«Deuxième chose, nous sommes tous guinéens, donc propriétaires de la terre qui est une propriété de l’Etat. Chacun de nous, de façon consciencieuse, doit prendre des dispositions pour ne pas occuper un domaine appartenant à l’Etat», ajoute Ibrahima Kourouma, ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire.

Thierno M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

Publicités
scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :