Publicités

Kidnapping en Guinée : Camp MaKambo et Soronkoni indexés pour maltraitances

UFR-750x375-1.jpg
Spread the love

Ibrahima Bangoura vice président de UFR denonce et indexe que les camps de Makambo et Soronkoni sont devenus des camps de concentrations en guinée. De nos jours plus de 50 jeunes activistes sont détenus dans ces camps.

« Le camp de Makambo à Kaloum et celui de Soronkoni à Kankan, sont des camps de concentration qu’on a recréés dans notre pays… Il y a au moins 52 personnes qui y sont, des jeunes gens qu’on a injustement kidnappés et qui vivent une vie d’enfer. Cela est vraiment inimaginable », a-t-il dénoncé.

Publicités
scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :