Menace de reprise des manifestations en Guinée : Le gouvernement Guinéen panique et menace à son tour

bourema-condé.jpg
Spread the love

Le FNDC par la voie de Sekou Koundouno vient d’annoncer la reprise des manifestations dès après la fin du mois de ramadan, mais ça suffit pour créer un vent de panique au sein de gouvernement guinéen, le ministre de l’intérieur et le général Bouréma condé ce sont pressés pour faire des déclarations qu’ils ne se laisseront pas faire.

Sachant que le gouvernement guinéen est englué par des affaires de tuerie dans la ville de Coyah, Dubreka et Kamsar sans oublier le massacre de N’zérékoré et les jeunes de l’axe.

On ne peut pas vouloir confisquer le pouvoir et s’attendre à la paix ou appeler aux calmes, ça ne marchera pas.

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :