Mines: les populations de Kérouané, Damaro, Konsankoro et Linko dans l’impatience pour la relance du Simandou

IMG_1372-scaled-1.jpg
Spread the love

Une mission du Consortium SMB Winning, nouveau bénéficiaire du permis des blocs 1 et 2 du minerai de Simandou, a séjourné, dans la préfecture de Kérouané (Haute Guinée) et toutes les sous-préfectures environnantes des blocs 1 et 2 du Simandou du samedi 14  au jeudi 19 décembre 2019.

Conduite par Ismaël Diakité, la mission s’inscrivait dans le cadre de l’information des autorités et populations concernées sur la victoire du consortium dans l’octroi de ces blocs de minerai de fer.

Il s’agit en autres, d’exprimer la reconnaissance manifeste des principaux investisseurs du projet aux communautés pour  leur soutien au développement des activités minières dans leur localité.

Déjà, une série de concertations a démarré depuis le samedi, 14 décembre afin d’écouter les communautés sur les vraies préoccupations autours de ce méga projet qui va contribuer impérativement au développement des localités impactées et de tout le corridor du trajet du chemin de fer.

Au menu, l’analyse systématique de tous les paramètres du projet pour soulager les populations dans l’impatience totale en Région de la haute guinée et celle de la forêt.

Leurs rêves, c’est de voir les travaux lancés sur la chaine de montagne pour sortir l’un des plus riche minerais du fer au monde. C’est aussi le plus gros rêve des populations de toutes les localités voisines aux blocs 1 et 2 du Simandou. Et l’ensemble des populations et autorités n’a pas manqué de le signifier à la première mission d’entrée stratégique du projet.

Dans  son intervention, M. Diabaté a précisé : «Nous sommes avec un Code Minier avantageux qui prévoit le fonds de développement économique local pouvant soulager et booster  le développement des localités minières en plus de  nos contributions volontaires»

En prenant la parole, le préfet de Kérourané, El hadj Sékou Touramany Diabaté a néanmoins invité la société à tout mettre en œuvre pour que le respect du Contenu Local soit une réalité au bénéfice des riverains.

Des propos des sages et des jeunes de Kérouané Centre, Damaro, Konsankoro et Linko, : «La relance des activités d’exploitation du fer est impatiemment attendue par populations. « nous voulons, au nom des jeunes, femmes, sages et autorités religieuses de Kérouané, vous donner la clé de la ville et de tous les villages concernés »

Pour sa part, le Consortium se veut rassurant, d’après le Chef de mission,: « La présente mission, c’est pour annoncer notre victoire sur l’appel d’offre ouvert par l’Etat. Nous ne sommes pas venus pour lancer les travaux avant que le gouvernement et ses partenaires aient fini de signer les différentes conventions liées à ce gigantesque projet et qui seront ratifiées par l’Assemblée Nationale. Mais nous sommes venus pour échanger avec vous, nous revoir après votre soutien en prières dans la phase préparatoire de notre candidature et vous rassurer de notre engagement, celui de l’Etat à développer enfin, le célèbre Simandou.»

D’après lui, «Le Simandou est un moteur de développement de la Guinée grâce à l’immense volonté de l’Etat à promouvoir le Trans guinéen et toutes les infrastructures liées à ce projet y compris la volonté des actionnaires du Consortium à promouvoir le respect de leurs engagements légaux et à apporter tout le soutien au développement local des zones impactées.»

Bref, cette mission mixte composée de spécialistes en relations communautaires, environnement, logistique –Construction et Communication, va travailler avec toutes les forces vives des villages et districts les plus voisins de la chaine afin de relever d’avantage, des informations sur la politique à mettre en place pour le lancement du projet les prochains jours.

AK

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :