Passage de Soglo et Goodluck Jonathan: Dr Ousmane Kaba tire deux leçons

Ousmane-Kaba-conference.jpg
Spread the love

Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) de Dr Ousmane Kaba, a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi à son siège à Nongo.

Le président du parti, dans son intervention, est revenu sur la récente visite en Guinée des deux anciens chefs d’Etat du Nigéria et du Bénin. Pour le leader du PADES et ancien allié du président de la République, cette visite sert i à prouver deux choses au moins. «La première chose, leur présence signifie qu’on peut être un ancien président et continuer à jouer un rôle positif et dans son pays et en Afrique. Et la deuxième chose, ils sont venus dire que la CEDEAO, les pays africains ne vont accepter que la Guinée soit déstabilisée parce que si notre pays est déstabilisé c’est toute l’Afrique de l’Ouest qui le sera», a lancé Dr Ousmane Kaba.

Malgré leur différence d’avis sur plusieurs points liés a l’actualité politique en Guinée, le premier responsable du PADES reconnaît être sur une même longueur d’ondes avec le président Condé sur un point. «La consigne du PADES c’est d’appeler tous les guinéens à ce recenser. C’est l’un des rares points où je suis d’accord avec mon grand frère tout le monde n’a qu’a ce recenser», a dit Dr Ousmane Kaba.

Mais la seule chose que je partage pas avec lui, dit Dr Ousmane Kaba, c’est le recensement des mineures parce que ça c’est illégal et il ne faut l’accepter nulle part en Guinée.

Sam Bantigne

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :