Processus électoral: la participation des personnes handicapées au cœur d’une séance de sensibilisation

Sensibilisation-à-Matot-o-681x314-1.jpg
Spread the love

Généralement, en raison de la discrimination et de la stigmatisation dont les handicapés sont souvent victimes, elles sont souvent renfermées sur elles-mêmes. Très peu d’entre elles participent aux processus électoraux en Guinée. C’est pour lutter contre cette discrimination que les Ambassadeurs des handicapés de Guinée et l’ONG AFHAG (Action pour le futur des handicapés) ont organisé ce mercredi 25 décembre 2019 une rencontre de sensibilisation des personnes handicapées, des élus locaux et des démembrements de la CENI.

Cette rencontre qui s’est déroulée dans la salle de conférence de la mairie de Matoto a mobilisé plusieurs personnes porteuses d’handicap physique. «L’objectif de cette rencontre, est d’informer les personnes handicapées de leurs droits et devoirs, surtout leur droit au vote. Les handicapés sont discriminés mais d’une part c’est de notre faute. Comme nous sommes marginalisés, nous aussi nous avons mis dans nos têtes que nous ne pouvons rien et c’est la raison pour laquelle nous avons invité les handicapés aujourd’hui pour leur montrer que le vote est un droit civique pour tout le monde», a expliqué Ibrahima Diané, président de l’Action pour le futur des handicapés.

M’balou Fatoumata Camara, troisième vice-maire de la commune de Matoto, a promis de porter leur message dans sa commune. «C’est une couche vulnérable qu’on doit encourager et appuyer», a-t-elle indiquée.

Quant à Moussa Sangaré, président de la Commission Electorale Communale Indépendante (CECI) de Matoto, il a promis d’impliquer désormais les personnes handicapées dans le processus électoral.

Sam Bantignel Barry

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :