Rencontre Fructueuse entre Cellou Dalein et Jerry Rawlings l’ancien président du Ghana

cellou-jerry-rawling.jpg
Spread the love

L’ancien président Jerry John Rawlings, a exhorté la direction actuelle de la République de Guinée à exercer un bon leadership dans l’exercice de ses responsabilités, afin de garantir que le caractère sacré des prochaines élections dans le pays ne soit pas compromis.
L’ancien président a également exhorté l’armée et les autres agences de sécurité en Guinée à respecter les valeurs et l’éthique de l’institution pour rendre justice, maintenir la loi et l’ordre et rétablir la paix et la cohésion.
L’ancien président Rawlings qui a lancé cet appel lors d’une réunion lundi avec CellouDalein Diallo, ancien Premier ministre guinéen et actuellement leader de l’opposition, a également appelé le président nouvellement élu de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le président ghanéen Nana Akufo Addo, pour exercer son autorité et ses valeurs d’intégrité et d’état de droit en tant que président de la CEDEAO, pour intervenir dans la situation politique en Guinée avant les élections du 18 octobre.
«Un cadre devrait être mis en place pour examiner les allégations d’injustice, d’oppression et de victimisation politique dans ce pays afin d’ouvrir la voie à une organisation réussie, transparente, inclusive, libre et juste des prochaines élections», a exhorté l’ancien président Rawlings.
L’ancien dirigeant ghanéen a également profité de l’occasion pour féliciter le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, pour s’être prononcé contre la tendance de certains dirigeants à amender leurs constitutions nationales pour prolonger leur maintien au pouvoir. Il a exhorté les dirigeants africains à tenir compte des conseils du dirigeant nigérian.
AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL
Plus tôt, Cellou Diallo, qui était accompagné de son chef de cabinet, Nadia Nahman, a déclaré que la Guinée faisait face à des défis politiques avant les élections du mois prochain. Le fait que le président sortant Alpha Condé ait supervisé l’amendement de la constitution pour lui permettre de se présenter à un troisième mandat sans consulter les partis d’opposition, tout en utilisant l’armée pour intimider l’opposition, était particulièrement préoccupant.
“Monsieur. La candidature de Condé a été annoncée à la télévision nationale le lundi 31 août. Cette situation, ainsi que de nombreuses autres questions sociales et politiques, conduit la Guinée vers un chemin très périlleux” a déclaré Cellou Dalein Diallo.
Selon Cellou Dalein Diallo, même si la Guinée est riche en ressources naturelles, la mauvaise gouvernance avait affecté la paix et la stabilité du pays.
Cellou Dalein Diallo qui est le chef de file de l’opposition, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), des partenaires régionaux et internationaux tels que l’OIF (Organisation internationale de la francophonie), l’UE, l’ONU, la France, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne, auraient dénoncé le changement arbitraire de la constitution pour perpétuer le séjour de Condé.
INTERVENTION DE LA CEDEAO
Cellou Dalein Diallo a appelé l’ancien président Rawlings à utiliser son bureau et son intégrité d’homme d’État très respecté pour intervenir en exhortant les dirigeants de la CEDEAO à rétablir la loi et l’ordre en Guinée. Il a souligné la nécessité d’engager le dialogue décidé par la CEDEAO, dont les réunions préparatoires se sont déroulées en juillet et août 2020 avec un objectif clair d’aplanissement des différences entre les acteurs politiques et d’identifier et mettre en œuvre toutes les actions qui permettraient d’organiser une élection présidentielle pacifique, démocratique et inclusive.

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :