Une bonne nouvelle pour Alpha Condé le FMI approuve le décaissement de 23,5 millions USD

fond-monetaire.jpg
Spread the love

Jugeant « satisfaisante » la performance économique guinéenne, le FMI vient d’approuver un décaissement de 23,5 millions de dollars en faveur de la guinée.

Se basant sur le rapport présenté par le staff, au Conseil d’Administration et qui couvre la période se terminant fin juin 2019, le FMI trouve la performance économique de la Guinée « globalement satisfaisante » ; mais il s’inquiète des risques de ralentissement économique liés à la pandémie de COVID-19. Le FMI assure rester « étroitement engagé avec les autorités guinéennes à mesure que la situation évolue et que les autorités développent leurs réponses politiques et expriment les besoins de financement «

À l’issue des débats du Conseil d’administration sur la Guinée, M. Mitsuhiro Furusawa, Président par intérim et Directeur Général Adjoint, a fait une déclaration qui en résumé met l’accent sur les gestes que doit poser la Guinée pour surmonter la crise économique mondiale provoquée par le coronavirus qui a mis à l’arrêt toute la planète.

Voici les recommandations du FMI

  • Permettre une plus grande flexibilité du taux de change pour se prémunir contre les chocs externes.
  • Réduire les interventions de la Banque Centrale sur le marché des changes.
  • Implémenter une stratégie d’intervention de la Banque Centrale fondée sur des règles qui réduiront le pouvoir discrétionnaire de déboursement.
  • Dans le cadre budgétaire, mettre en place une ligne budgétaire pour les dépenses prioritaires
  • Achever un excédent budgétaire de base en 2020 pour contenir l’inflation afin de préserver la viabilité de la dette.
  • Mobiliser des recettes fiscales supplémentaires.
  • Accroître les investissements publics
  • Renforcer les filets de sécurité sociale en exercant des mesures programmées des recettes fiscales,
  • Adopter un mécanisme d’ajustement automatique à la pompe en fonction de la fluctuation du  prix du pétrole sur le marché mondial
  • Réduire les subventions à l’électricité non ciblées et mettre en place un programme de progression pluriannuel du tarif de l’électricité
  • Implémenter une stratégie d’emprunt extérieur prudente pour soutenir l’intensification des investissements publics, notamment dans les infrastructures.
  • Renforcer la gestion des investissements publics et
  • Améliorer la gouvernance.

Source guineenews

Reste à savoir si le gouvernement d’Alpha Condé vont respecter les nouvelles recommandations.

 

scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :